La bibliothèque sonore des femmes

Mais pourquoi les femmes auteures, les penseuses ne font pas plus partie de notre corpus, de nos références?

C’est en partant de cette constatation que l’envie de cette bibliothèque sonore est née. Renforcer notre héritage au féminin, refaire résonner des noms connus ou inconnus pour qu’ils finissent par s’inscrire dans notre corpus collectif, dans notre mémoire collective. Et ceci à travers une installation un peu décalée.
Ce sont des monologues inventés, écrits par des auteures de théâtre contemporaines sur des femmes de lettres des siècles passés et ces monologues sont dits par téléphones (dans l’idée d’un appel de l’au-delà) soit sous forme d’installation, soit en live.